Élection du Maire et de ses adjoints

Lors de la première réunion du nouveau conseil municipal, il a été procédé à l’élection du maire et de ses adjoints.

MAIRE

Hervé PINEAU

  • Urbanisme
  • Sécurité
  • Ressources humaines

PREMIER ADJOINT

Philippe CHARBAU

  • Vie associative et sportive
  • Communication

DEUXIÈME ADJOINTE

Isabelle LEGENDRE

  • Affaires sociales
  • Affaires scolaires

 

TROISIÈME ADJOINTE

Anne PERCHERON

  • Environnement
  • Cadre de vie
  • Commerces

QUATRIÈME ADJOINT

Jean-Pierre DEMEYERE

  • Finances

DÉLÉGUÉE

Monique BARRIERE

  • Assistance personnes âgées
  • Plan anti-isolement

DÉLÉGUÉ

Philippe CHANABAUD

  • Sports
  • Plaine des sports

MERCI

Nous remercions tous les Marsellois qui se sont rendus aux urnes dimanche dernier pour élire un nouveau Conseil Municipal. Notre liste « Vivre à Marsilly » a obtenu la majorité dès le premier tour grâce à ceux d’entre vous qui ont accordé leur confiance à la liste d’Hervé Pineau.

Cependant nous avons deux regrets : le faible taux de participation  et le retard de quatre mois pris sur les projets en cours  à cause de cette élection anticipée, .

Nous mettrons tout en œuvre pour mener à bien notre programme pour la satisfaction de tous les habitants de notre commune.

Merci encore à tous !

Dimanche prochain, ne vous trompez pas de projet

Dimanche, vous devrez voter pour l’avenir de votre commune et aussi pour le futur proche.
Vous aurez lu et entendu les programmes des responsables des différentes listes qui sont, et c’est logique, pavés de bonnes intentions. Certaines ont des ressemblances troublantes avec nos propositions à tel point qu’on pourrait penser que les trois listes en présence sont faites pour travailler ensemble !
Cependant nous sommes les seuls à vous avoir clairement parlé de l’effacement de la dette et nous n’avons pas assimilé l‘excédent budgétaire de la commune à une disponibilité. Nous avons aussi émis toutes les réserves nécessaires quant aux nouvelles dispositions qui impacteront notre commune, encore inconnues lors de cette campagne électorale (nouveau PLUi, avenir de la taxe d’habitation). Que deviendront les projets communaux si demain l’état ne permet plus aux départements de soutenir les communes comme ils le font ?
Nous sommes également les seuls à avoir pris en compte les délais d’études, d’appel d’offres et des accords préalables de subventions à obtenir.
Lors de cette campagne nous avons mis un point d’honneur à vous apporter des informations justes, claires, étayées et vérifiables. Personne ne peut nous reprocher une politique d’économie, tout en préservant votre argent et en faisant de Marsilly un village où il fait bon vivre.
Vous aurez lu et entendu les programmes des responsables des différentes listes qui sont, et c’est logique, pavés de bonnes intentions. Certaines ont des ressemblances troublantes avec nos propositions à tel point qu’on pourrait penser que les trois listes en présence sont faites pour travailler ensemble !
Cependant nous sommes les seuls à vous avoir clairement parlé de l’effacement de la dette et nous n’avons pas assimilé l‘excédent budgétaire de la commune à une disponibilité. Nous avons aussi émis toutes les réserves nécessaires quant aux nouvelles dispositions qui impacteront notre commune, encore inconnues lors de cette campagne électorale (nouveau PLUi, avenir de la taxe d’habitation). Que deviendront les projets communaux si demain l’état ne permet plus aux départements de soutenir les communes comme ils le font ?
Nous sommes également les seuls à avoir pris en compte les délais d’études, d’appel d’offres et des accords préalables de subventions à obtenir.
Lors de cette campagne nous avons mis un point d’honneur à vous apporter des informations justes, claires, étayées et vérifiables. Personne ne peut nous reprocher une politique d’économie, tout en préservant votre argent et en faisant de Marsilly un village où il fait bon vivre.

Que finançons nous avec 1000 € d’argent public

Que finançons nous avec 1000 € d’argent public  en France  ?

A Marsilly comme dans le pays : attention aux vases communicants . Ceux qui promettent la belle vie en dépensant plus seront ceux qui demain viendront vous dire il faut payer plus ! Ils seront partis quand la fête sera finie mais vous et vos enfants resteront !

Vote par procuration

Vous souhaitez voter pour la liste d’Hervé Pineau  « Vivre à Marsilly », mais peut-être  êtes absent le  jour du vote ? Contactez-nous, nous vous indiquerons des personnes à qui vous pourrez donner procuration.

Pour donner procuration c’est très simple :

  • Présentez vous à un commissariat de police ou une gendarmerie, où que vous soyez (ou au tribunal d’instance de votre domicile ou de votre lieu de travail).
  • La démarche s’effectue à l’aide d’un formulaire papier fourni sur place ou rempli en ligne sur internet, avant de se rendre auprès des autorités compétentes.
  • Ces formalités accomplies, un récépissé vous sera remis pour vous présenter au bureau de vote

Tous les détails de la procédure

Formulaire en ligne

 

Le coût des élections

Le saviez vous ? 

Entre les heures supplémentaires des agents communaux, les frais de postage des circulaires, les frais administratifs, les coûts d’impression des étiquettes, le temps passé depuis 3 mois  ces élections,  qui auraient pu être évitées en attendant 2020, coûteront près de 8 000 € d’argent public.

La question de la mutualisation des Polices Municipales

La question de la mutualisation des forces de police a du sens et on devrait y passer mais les autres communes y sont-elles favorables ?

Il est vrai que peu de territoires s’y mettent vraiment, ce régime inquiète parfois les élus, pourtant ceux qui s’y sont mis sont très majoritaires à s’en estimer satisfaits.

Alors, quels sont ces régimes ? Avec quels atouts et quels pièges ? Voici une courte réponse juridique d’Eric Landot, sous la forme de cette vidéo de 10 minutes :

Maison des jeunes à Marsilly, pourquoi pas ?

Comment donner aux jeunes de Marsilly l’envie de bien vivre dans leur commune et créer des occasions de rencontre positives ? Et si une solution était une maison des jeunes ? 

Nous y réfléchissons, nous suivrons les conseils  de spécialistes mais aussi des parents et des citoyens. Le projet est délicat : La responsabilité de la mairie est directement visée. Un animateur d’expérience semble un impératif pour favoriser l’épanouissement des adolescents, assurer leur sécurité et éviter toutes dérives.

La maison des jeunes pourrait être en relation directe avec la Mairie ou bien prendre la forme d’une association avec le soutien de la Municipalité (locaux, subventions).

Cette alternative impliquerait et responsabiliserait les jeunes adhérents et serait ouverte aux adultes soucieux de contribuer au bien-être des jeunes de notre commune. Les contributions pourraient se traduire par des interventions ponctuelles selon les compétences de chacun (débat, photo, cuisine, etc.).

Dans tous les cas la maison des jeunes devra être un lieu de détente, de débats, de rencontres, d’échanges, de recherche et d’information avec pour mission :

  • Animer et développer la vie locale
  • Favoriser l’épanouissement des adolescents, développer leur autonomie
  • Proposer et promouvoir des initiatives en faveur des jeunes
  • Organiser des groupes de réflexion et de travail

La maison de jeunes serait ouverte aux adolescents et jeunes adultes âgés de 14 à 19 ans.

Une maison pour les jeunes est l’affaire de tous et ne pourra se faire qu’en concertation avec les habitants de notre commune et leur adhésion au projet.