L’éclairage de la voirie

La pollution lumineuse était encadrée depuis 2013. Elle vient d’être limitée plus strictement  par un arrêté ministériel  du 27 décembre 2018. Les rues ne pourront plus être éclairée comme  avant , ni les magasins .

Le but est de préserver la faune et de faire des économies d’énergie. Ceux qui promettent un retour en arrière sont peu au fait des  réglementations. Etre compétent c’est aussi se tenir informé.

Les LEDS en éclairage publics ? Oui au fur et à mesure des besoins nouveaux comme aux Cluzeaux. L’association française de l’éclairage , le centre national de formation territoriale, l’agence sanitaire mettent des réserves sur leur utilisation. Les syndicats d’électrification font tous le constat qu’une LED qui dure coute 3 à 4 fois le prix d’une LED ordinaire. Elles sont sensibles à l’humidité et aux orages. On ne change pas une lampe mais un bloc entier. Enfin il est quasi illusoire d’équiper un candélabre existant de LED  de qualité. Il faut changer le candélabre et être certain que dans 7 ou 8 ans en fin de vie de la LED le candélabre soit encore fabriqué . Il faut raisonner en coût global et dans le temps.

Coût global sur 20 ans du remplacement d’une lampe à vapeur de mercure (source Ademe 2015) NB : sur la base d’une augmentation du pri.

  • VM = vapeur de mercure
  • SHP = Sodium haute pression ( Marsilly)
  • IM =Iodures métalliques
  • LED = Light Emitting diode

 

 

 

Habitat participatif à Marsilly ?

Cliquez sur le logo pour plus d’infos

L’habitat participatif : Une formule pour les seniors à Marsilly ?

L’étude menée sur le béguinage a montré que la formule était une impasse. Elle ne permettait pas de flécher ces logements vers des Marsellois seniors en quête d’un logement plus petit pour céder le leur à des plus jeunes. 8 à 9 familles étaient intéressés. Continuer la lecture de « Habitat participatif à Marsilly ? »

Budget communal

Pas toujours simple de comprendre les tenants et les aboutissants du budget d’une commune. Petites ou grandes toutes les municipalités fonctionnent de la même façon pour leurs recettes et leurs dépenses. Cette vidéo est très explicite et ne s’adresse pas qu’aux nuls …

La station des eaux usées, un atout pour Marsilly !

Le saviez vous ?

Nos espaces verts pourront être arrosés désormais, l’été, avec l’eau retraitée de la station d’épuration, abondante et gratuite grâce à la coopération de la CDA et à ses agents. C’est une source intarissable . La seule difficulté est son transport mais la modification de la réglementation en 2015 permettrait aux agents communaux avec un tracteur et une grosse citerne de faire toute la tournée d’un seul coup. C’était un projet en cours , bloqué par les démissions. A relancer dés l’élection passée.

La deuxième vie des eaux usées par Sylvie Luneau –  Club Techni.Cités 18-01-2017

Projet Ciné-Club

La solitude est une plaie de notre temps. La rompre est un devoir de notre société. L’idée trotte depuis deux ans d’un Ciné Club ou on pourrait échanger à l’issue d’un film . Les premiers contacts avec la Direction régionale des affaires culturelles en 2017 témoignent d’un parcours du combattant. Un cinéma de quartier est trop complexe à monter. Autorisations , déclarations, droits d’auteurs prohibitifs etc. Continuer la lecture de « Projet Ciné-Club »

L’Ad’AP à Marsilly

L’Ad’AP, agenda d’accessibilité programmé, n’est pas un argument de campagne. contrairement à ce que vous avez pu lire à Marsilly. Le Conseil Municipal l’a déjà voté le 23 mai 2018.

L’AdAP à Marsilly expilqué par Hervé Pineau
Discussions avec Hervé Pineau

La loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, impose la mise en accessibilité de l’ensemble des établissements recevant du public (ERP) pour tous les types de handicaps avant le 01 janvier 2015. Continuer la lecture de « L’Ad’AP à Marsilly »